viernes, abril 30, 2004

La concentration dans les médias en France
Dossiers de l’OFM

1. La télévision, un média très concentré
TF1 en position dominante
Dans la télévision payante, l’alliance Vivendi-Lagardère
Quelles relations entre le pôle TF1-M6 et le pôle Vivendi-Lagardère ?
Une concentration inacceptable
2. La concentration dans la presse
Le paysage de la presse
Quelques tendances lourdes
3. La concentration dans l'édition
Les multinationales dans l’édition
La domination du groupe Lagardère
Marketing et pression médiatique contre le pluralisme
Il n’existe aucune législation antitrust spécifique
--------------------------------------------------------------------------------

Le grand nombre de titres de presse écrite, de chaînes de télévision, d’éditeurs de livres masque l’ampleur de la concentration dans les médias et ses effets dévastateurs.

La concentration au sein de chaque média (concentration dans la télévision, la presse…) n’est qu’un aspect de la concentration car les groupes les plus puissants sont multimedia. Ils ont des positions fortes à la fois dans la télévision, la presse, l’édition, … et sont intégrés à des groupes industriels (Lagardère, Bouygues, Dassault, …). La concentration est aussi amplifiée par les alliances entre les groupes de médias : des convergences d’intérêts naissent à travers des entreprises dont le capital est détenu conjointement par les groupes alliés (alliance Vivendi-Lagardère, alliance TF1-M6, …).

L’ampleur de cette concentration met en cause l’indépendance des hommes politiques vis-à-vis des médias, le pluralisme et la qualité de l’information et rend donc nécessaire, et urgente, l’adoption d’une loi limitant réellement la concentration dans les médias.

Dossier completo en Observatoire Francais des Medias
Publicar un comentario en la entrada